L’Abitibi-Témiscamingue au 4e Congrès international du tourisme autochtone - Abitibi-Témiscamingue Tourism
Share

L’Abitibi-Témiscamingue au 4e Congrès international du tourisme autochtone

By

Rouyn-Noranda, le 24 mars 2015 – Tourisme Abitibi-Témiscamingue est heureuse de participer, avec les acteurs du développement des communautés anishnabe de son territoire, au 4e Congrès international du tourisme autochtone qui se déroule ces jours-ci à Québec.

L’événement réunit les leaders, entrepreneurs et acteurs du milieu touristique autochtone du Québec, du Canada et d’ailleurs dans le monde. C’est l’occasion de partager les meilleures pratiques et connaissances en tourisme autochtone, d’échanger et de mettre en lumière une industrie en croissance et de célébrer le travail accompli.

« Avec CULTURAT, nous nous sommes donné le mandat de travailler en collaboration avec nos communautés, nos leaders, pour développer le tourisme autochtone en Abitibi-Témiscamingue. Ils sont les gardiens secrets d’une richesse culturelle exceptionnelle. Ils ont la possibilité de la partager, de la faire rayonner, d’offrir des expériences uniques aux visiteurs, c’est ce que nous sommes venus constater à Québec » de conclure la directrice générale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Randa Napky.

La délégation de l’Abitibi-Témiscamingue est formée de représentants des Premières Nations de Wolf Lake, Eagle Village, Winneway, Timiskaming, Pikogan, Kitcisakik et Lac-Simon, ainsi que du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or, du Centre d’amitié autochtone de Senneterre, de Tourisme Abitibi-Témiscamingue ainsi que de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

« La présence de tous les acteurs de l’Abitibi-Témiscamingue, près d’une vingtaine, marque un moment important de notre histoire commune, alors qu’ils posent les bases d’une grande démarche de concertation et de communication entre eux, par l’angle du tourisme et de la culture. Ces acteurs du développement créent une belle effervescence en témoignant d’une volonté de s’unir et de se rapprocher » d’expliquer la consultante en développement de l’offre Premières Nations à Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Caroline Lemire.

La province de Québec accueille l’événement pour la première fois cette année. « Les organisateurs reconnaissent ainsi l’importance de l’offre de tourisme autochtone au Québec, dans laquelle nous nous insérons, c’est significatif pour nous » de préciser le chef de Pikogan, Bruno Kistabish.

Tourisme Abitibi-Témiscamingue compte mettre à profit toute l’information recueillie afin de continuer d’appuyer les communautés anishnabe dans le développement du tourisme autochtone en Abitibi-Témiscamingue.

 

-30-

 

Source :

Anne-Marie Belzile
Responsable des relations de presse
Tourisme Abitibi-Témiscamingue
819 762-8181 poste 110
anne-marie@atrat.org

×